Définition : L’assurance IARD

Par opposition aux contrats d’« assurance de personnes », tels que l’assurance vie ou l’assurance décès, dont le but est de verser un capital pour garantir le financement d’un projet ou encore l’avenir de ses proches ; l’assurance Incendie, Accidents et Risques Divers regroupe l’ensemble des contrats d’« assurance de biens », plus connus sous les noms d’assurance habitation, assurance auto, assurance moto, responsabilité civile, protection juridique…

Ainsi, l’assurance habitation est l’une des principales garanties proposées dans les contrats d’assurance IARD. Obligatoire pour les locataires, celle-ci reste fortement conseillée pour les propriétaires, même si aucun texte de loi ne les y contraint. Les contrats Multi Risques Habitation, proposés aujourd’hui, permettent, en effet, de se prémunir de l’ensemble des frais occasionnés par la survenue d’un sinistre, ceux-ci couvrant non seulement la dégradation des biens, tant immobiliers que mobiliers, mais aussi l’indemnisation des personnes ayant subi des dommages aussi bien matériels que corporels liés à cet événement.
Ce type de contrat offre plusieurs garanties : vol, incendie, dégât des eaux, bris de glace…

L’assurance auto fait également partie intégrante des offres IARD. Obligatoire, depuis la loi du 27 février 1958, la souscription d’un contrat d’assurance auto permet à l’assuré de se décharger des frais engendrés par la survenue d’un accident causé, par lui-même ou par un autre conducteur, au volant de son véhicule, l’assureur indemnisant non seulement les dommages subis par le tiers tant au niveau de ses biens que de sa personne, que celui-ci soit cycliste, piéton ou encore passager du même véhicule, dans le cadre d’une assurance « au tiers », mais aussi ceux subis par le souscripteur et ses biens, lorsqu’il s’agit d’un contrat « tous risques ». L’assurance moto, répondant aux mêmes obligations et caractéristiques que l’assurance auto, peut de la même façon être souscrite au sein d’un contrat IARD.

La responsabilité civile est, elle aussi, couverte par l’assurance IARD. Bien qu’elle ne revête pas de caractère obligatoire, celle-ci semble tout à fait indispensable compte tenu du fait que l’article 1382 du Code Civil oblige toute personne, ayant causé un dommage à autrui, à le réparer. Les assurances habitation ou encore les assurances auto incluent souvent une clause garantissant ces indemnisations, mais celles-ci restent souvent limitées à un champ d’application restreint, ne couvrant que les dommages dans lesquels le bien assuré est lui-même impliqué dans la survenue du sinistre.

Certains contrats prévoient également une protection juridique qu’il convient de ne pas confondre avec la responsabilité civile. Cette garantie permettant de bénéficier, dans de nombreux domaines de la vie privée, d’une simple assistance juridique par téléphone ou bien encore d’une prise en charge complète des frais de procédure, si celle-ci s’avère inévitable.

D’autres offres, plus spécifiquement réservées aux entreprises ainsi que, plus récemment, aux autoentreprises peuvent également être souscrites dans le cadre d’un contrat d’assurance IARD.

Le principal avantage de l’assurance IARD réside dans le fait qu’elle offre des garanties multiples regroupées en un seul contrat et, par conséquent, en une seule cotisation, simplifiant ainsi la gestion du budget. Chacune de ces assurances pouvant être souscrites séparément, il convient de bien étudier chaque offre afin d’évaluer les niveaux de couverture proposés par rapport aux tarifs affichés.